Monthly Archives: July 2019

  • Permalink Gallery

    Les travaux de l’UMR1260 publiés dans Nature Communication

Les travaux de l’UMR1260 publiés dans Nature Communication

Preclinical safety study of a combined therapeutic bone wound dressing for osteoarticular regeneration
C’est le titre de l’article publié dans Nature Communication par des membres de l’équipe de l’UMR1260 (les auteurs : Laetitia Keller, Luc Pijnenburg, Ysia Idoux-Gillet, Fabien Bornert, Laila Benameur, Maryam Tabrizian, Pierrick Auvray, Philippe Rosset, Rosa Maria Gonzalo-Daganzo, Enrique Gomez Barrena, Luca Gentile, et Nadia Benkirane-Jessel).

Vous pouvez le retrouver ici :

► https://www.nature.com/articles/s41467-019-10165-5

 

 

De plus, vous trouverez ici la Revue de Presse (INSERM) des travaux de l’UMR1260 sur le cartilage :

► Revue de Presse (INSERM) – travaux cartilage UMR1260

 

 

  • Permalink Gallery

    International Organoid Contest (INOContest) : l’équipe de l’UMR1260 – SpherINOv

International Organoid Contest (INOContest) : l’équipe de l’UMR1260 – SpherINOv

 
Le Concours INOContest 
L’International Organoid Contest (InOC) est une compétition internationale qui met en émulation les équipes représentatives de leurs Universités ou Ecoles dans la création d’organoïdes. La première édition a lieu en 2019.
Un organoïde est une construction tissulaire multicellulaire 3D qui mime in vitro le fonctionnement d’un organe in vivo.
Le but de ce concours est de développer un organoïde fonctionnel, renforçant ainsi le développement personnel et l’avancement professionnel des étudiants qui y participent.
Dans ce contexte, nous avons décidé de développer un nouveau modèle de dépistage de médicaments anticancéreux, en l’occurrence pour le cancer du poumon : un organoïde pulmonaire.
 

 
Qui sommes-nous ?
Equipe SpherINOv de l’Université de Strasbourg
Expériences effectuées au sein de l’UMR 1260 Nanomédecine Régénérative – INSERM, en collaboration avec  Dr Joseph SEITLINGER (chirurgien thoracique – oncologie)
Akif PINARCI, Rana SMAIDA, Thomas PELISSERO, Rayan SALAA, Pierre-Antoine SCHNELL, Brahim HAFDI
 

 
Notre projet 
Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le cancer du poumon a été la première cause de décès par cancer (1,76 million de personnes) en 2018. 
La durée nécessaire au développement d’un médicament anticancéreux est estimée à plus de 7 ans avec un coût moyen de 650 millions USD, alors que le taux d’échec est d’environ 95%. 
C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt que la communauté scientifique, mais aussi l’ensemble de la société, attendent le développement de modèles biologiques novateurs pour cribler et tester des molécules bioactives efficaces pour les thérapies anticancéreuses. 
 
Nous allons d’abord former les organoïdes en utilisant à la fois des lignées de cellules saines et des lignées de cellules cancéreuses du poumon. Une fois ces organoïdes formés, nous ajouterons ensuite d’autres types cellulaires, tel que des cellules endothéliales, des neurones et des cellules immunitaires, pour former un organoïde complet avec les systèmes vasculaire, nerveux et immunitaire. Tout ceci […]